Home

J’apprécie la simplicité des propositions d’Alessandro Filippini. Sculpteur, traceur de mots, il s’approprie l’air de rien les espaces dans lesquels il plante ses tiges et ses lettres de métal. Horizon – le promeneur devient lecteur. Reflets – l’histoire est différente selon la couleur du ciel. Amour – les mots sont tendres et doux, toujours. Etoiles – le vent et la lumière les font danser. Beauté – l’artiste cherche à mettre le commun en abîme.

Cet art contemporain-ci ne confronte pas, il réconforte. C’est léger, dans tous les sens du terme. C’est joli. Oui, cela accompagne plus que cela habite. On peut penser que ce n’est pas suffisant. Je trouve que c’est déjà beaucoup.

Installation visible jusqu’au 4 avril dans le Parc Henrion à Huy.

http://www.alessandrofilippini.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s