Home

Hooooo, qu’il est mignon tout plein ce petit au visage rougeaud, édenté et chauve, qui bave, fait un rot entre deux borborygmes. Mais qu’il est vilain ce petit… vieux, tout pareil, pourtant ? Après avoir réfléchi pendant cinquante ans à la manière de faire passer le nouveau-né de son statut de tube digestif à celui de personne, le temps est arrivé de penser à extraire l’ancien-né d’un état de légume avec date de péremption affichée où il se retrouve souvent expédié, à partir d’un certain âge ou d’un âge certain. (…) De bébé à pépé, il y a toute une vie d’a priori à surmonter : un enfant qui vient de naître est une personne âgée – par définition – au même titre qu’une autre qui va prochainement disparaître. La lutte contre le temps ne fait que rallonger: qui peut dater au jour près le passage de la jeunesse à la vieillesse ? Si malgré tout l’âge continue à compter, les regards auront vraiment changé le jour où faire son âge sera devenu une qualité.

Anne Pochet, dans le Victoire du 10 avril 2010.

Publicités

Une réflexion sur “Et la main dans la main…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s