Home

La procrastination est cette fameuse tendance à remettre à demain, voire après, ce que l’on pourrait faire là tout de suite. Parmi les raisons probables de cette attitude, on retrouverait la peur de l’échec, ou celle de la réussite, la peur de ne pas contrôler son environnement et celle d’être isolé, la défense de son intimité ou le goût du jeu…

Comme tout le monde, il m’arrive régulièrement de garder le plus pénible pour la fin. Bien sûr, je travaille mieux avec un délais, de préférence se rapprochant dangereusement. Pourtant, quand je lis que le procrastinateur n’arrive pas à se mettre aux choses, surtout lorsque cela ne lui procure pas de gratification immédiate je me dis que je suis plus une retardataire volontaire que chronique.

C’est que voyez-vous, j’aime bien moi différer la gratification. Je cherche toujours à terminer mes assiettes par une bouchée parfaite. J’aime la durée des trajets qui me séparent de retrouvailles. Je peux attendre des heures avant d’écouter un nouvel album, de déballer ou d’essayer un cadeau, de lire le scénario qu’on me confie ou un courriel espéré. Surtout, je peux me réjouir longtemps d’ouvrir une lettre. Même si son contenu me fais un peu peur… Ce n’est pas uniquement parce que chez moi aussi les courriers deviennent rares. C’est parce tout compte, tout conte. Le choix du papier, du stylo. L’écriture bien sûr, et l’intention que l’on (parfois) y devine. Syllabes rondes… Lettres serrées… Phrases alignées ou pas du tout… Et puis le message, et puis les mots choisis pour le délivrer.

Du Mademoiselle sur l’enveloppe au post scriptum.

Publicités

4 réflexions sur “Du plaisir de la procrastination.

  1. C’est marrant, j’ai tout pareil…
    J’ajouterais même que je suis capable de laisser des pochettes Panini des heures empilées avant de les déchirer ;-)
    Quant à la procrastination, c’est une philosophie de vie : pourquoi remettre à demain ce que tu peux faire après-demain ?

  2. Idem … uniquement pour les choses désagréables … Par contre, un cadeau, une surprise, un mot laissé, je ne peux m’empêcher de les découvrir de suite !

  3. Pingback: Le nom des gens. « Les pages de Bettie

  4. Pingback: So Sofia. | Les pages de Bettie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s