Home

Comment vous écrire la plénitude et l’évidence ?

Ce voyage à New York et en Nouvelle-Angleterre a été fantastique. Tellement riche que pour le raconter un peu, il me faudra forcément me contenter d’en choisir des bribes, sans trop m’encombrer de chronologie. Un contour en pointillés comme ceux que l’on trouve dans les livres à colorier en somme, mais que l’on aurait numéroté dans un joyeux désordre.

(Photo de Milie, prise le jeudi 22 juillet depuis le sommet du Rockefeller Center)

L’intensité des journées new yorkaises partagées à trois n’a d’égal que le naturel de la route ensuite tracée à deux.

Milie et moi sommes rentrées hier matin. Terence nous attendait à l’aéroport. Il va falloir à présent négocier habilement le retour au quotidien. Bien gérer la descente. Même si je sais, au fond, que de tout ça je resterai élevée de plusieurs miles.

Advertisements

2 réflexions sur “Top of the Rock (et du reste).

  1. tout est dit, élevée de plusieurs miles et surtout graver au fond de soi l’indescriptible que seuls le regard et le plaisir partagé peuvent rappeler…
    bonne descente! au plaisir de lire un peu dans vos yeux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s