Home

J’ai passé une très belle soirée hier au Botanique. C’était la sixième ou la septième fois (le Sédergine n’est pas le meilleur ami de la précision) que j’assistais à un concert de The Divine Comedy. Chaque soirée fut différente. Sous une drache monstre lors d’un festival à Saint-Malo ou avec un orchestre au Cirque Royal. En groupe sous un chapiteau, ou déjà à l’orangerie.

Cette fois, Neil Hannon était seul sur scène. Un bon son et un accompagnement simple (lui-même donc, au piano ou à la guitare) m’ont permis de me suspendre à ses lèvres et à sa diction soignée (oui, il est irlandais, et alors). J’ai écouté les mots autant que les notes. Les histoires autant que les mélodies. J’ai souri et j’ai dodeliné. J’ai applaudi et j’ai frémi.

Certes, ce n’était pas sa prestation la plus spectaculaire. Mais j’avoue que, même si elles ne me laissent pas insensibles, ses envolées baroques ne sont pas ce que je préfère. J’aime avant tout ses chansons, qui sont pour moi des putains de vraies bonnes chansons. J’ai donc été servie. J’ai aimé forcément sa silhouette et son humour. J’ai adoré son élégance et sa facétie. J’ai chanté plutôt fort sur sa reprise de Don’t you want me de Human League et ri à la gentille saynète Que trouve-t-on dans le sac de Neil ? Oui, c’était bien, vraiment.

J’ai piqué un roupillon dans la voiture, mais j’ai eu un peu de mal à retrouver le sommeil une fois couchée chez les amis qui nous hébergeaient. Une nuit courte largement compensée par un réveil par une micro-machine de deux ans et demi. Qui m’a dit que j’avais de belles mains et a voulu des bisous sur les genoux. Chadore !

Publicités

5 réflexions sur “Divine idole.

    • Ton commentaire éveillant chez moi une série de doutes, j’ai tapé mon titre dans google. Pour découvrir qu’il était aussi celui d’une biographie de Vanessa Paradis sortie en 2008. Et ouais.

  1. Je sais pas si je craque pour la description si parfaite du concert (et ce que cette lecture réveille en moi) ou pour les bisous sur les « chenoux » de la micromachine…
    Là, tout de suite, j’ai envie d’être à un concert de Divine avec la micromachine (comment ça je confonds tout?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s