Home

Il y a des personnes qu’on adore détester. Et puis il y a des filles qu’on adorerait détester. La comédienne Alice Butaud par exemple. D’abord parce qu’elle semble jolie comme un coeur. Puis parce qu’elle joue la petite amie de Louis Garrel dans Dans Paris de Christophe Honoré. Et encore parce que dans une scène du même film, elle partage un lit avec Louis Garrel ET Romain Duris. Alice Butaud, sérieux, on voudrait avoir envie de lui balancer des cailloux.

Sauf qu’en vrai, en plus d’être effectivement jolie comme un coeur, Alice Butaud est adorable. Le genre de fille qui, alors qu’elle a oublié son parfum à Paris, sent terriblement bon. Une odeur gourmande et réconfortante, un peu comme du pain d’épice. Le style de nana qui te dit enjouée que ses chaussures qui tabassent (c’est moi qui dit ça, Alice Butaud ne parle pas comme ça voyons) sont des Minelli qu’elle a acheté il y a quinze jours et qu’il doit donc encore être tout à fait possible de trouver les mêmes. Elle est de la sorte des demoiselles qui portent aussi bien les taches de rousseur aux pommettes que la cigarette aux lèvres. Une de ces jeunes femmes à la fraîcheur empruntée, à la discrétion rayonnante qui en imposent. Et puis qui t’écrit « … et si tu veux, je te le donnerai le numéro de Louis ».

Alice Butaud, elle est merveilleuse.

(Photo de Eloïse)

Publicités

2 réflexions sur “Alice et nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s