Home

Trois jours de courbatures et de vertiges plus tard, je me décide à aller consulter un médecin. Entre le diagnostique et le certificat, une vérité éclate :

« Mademoiselle, vous avez une amygdale qui crolle ».

Photo de Maxence.

Publicités

4 réflexions sur “Le soucis du détail.

  1. Mince alors! Et c’est grave?

    En tout cas c’est un bon motif de congé maladie, ça, non?

    Bisous et soigne-toi (si ça se soigne) (enfin, je veux dire, les cheveux qui crollent ça ne se soigne pas par exemple)

    • Oh non, ce n’est pas grave du tout! Elle crolle depuis toujours, même si personne ne me l’avait jamais dit. Cela explique simplement pourquoi je me chope des angines aussi souvent. Note, là, c’est un virus un peu teigneux qui m’assomme.
      Mais voilà, je suis comme ça moi, j’assortis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s