Home

Ecrire aujourd’hui au sujet du déjà très commenté et écouté Courchevel de Florent Marchet peut sembler dénué d’intérêt. Sauf que précisément, cela fait sens: il m’en a fallu, du temps, pour m’installer dans cet album…

C’est complètement stupide, mais longtemps je n’ai pu m’empêcher de chercher à distinguer les « ressemblances » du garçon. Ces coeurs-ci me faisaient furieusement penser à… Là, ça faisait quand même fort… Ce titre, on aurait pu le retrouver sur un album de…  Et à force de ne pas savoir qui j’écoutais, j’ai passé mon tour au moment de la réservation de tickets pour son concert aux Nuits du Botanique.

Pourtant, Courchevel n’a pas quitté la playlist qui tourne dans mon casque au boulot. Comme au bureau j’ai quand même mieux à faire que de jouer au jeu des familles, j’ai juste écouté. Et, alors que je pianotais sur un autre type de clavier, je les ai entendus. Les belles matières sonores et les riches mélodies. Les subtils arrangements. Alors, seulement après, j’ai ouvert les oreilles sur les textes.

L’auteur-compositeur y aborde par le biais des thèmes moins pop que ses chansons. Et j’aime bien ça moi, les biais. Surtout quand ils sont servis par des mots aussi jolis, un timbre aussi précis. Donc, un jour, j’irai applaudir Florent Marchet. En attendant, je me mets les larmes aux yeux en écoutant L’eau de rose qui me semble être la bande son de la fin de l’histoire d’un garçon désormais triste que j’aime bien. Et puis je me dis qu’une phrase aussi adorablement délicate que Comme j’ai hâte d’embrasser tes paupières et tes poignets serait une bonne raison d’épouser quelqu’un.

Je n’envisage pas de me marier avec Florent Marchet, mais j’adore son papier peint.

Publicités

2 réflexions sur “Le coeur y était.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s