Home

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons bien, bien, bien fêté le court-métrage cette semaine, avec les copains et les copines ! Avec ces dernières, nous avons même eu le temps de remarquer que deux catégories de filles étaient sur-représentées sur les terrasses entourant les salles de projection : les demoiselles sans soutien-gorge et les jeunes femmes enceintes. Nous ne faisons partie d’aucune de ces catégories.

Je les ai toutes (ou presque, soyons honnête) trouvées épanouies et belles ces futures mamans. En cette date de fête des mères, je repense à elles… Me reviens aussi une discussion au sujet de la maternité avec ma Bonne-maman, affichant alors au compteur deux filles, six petits-enfants et un arrière petit-enfant (ils sont quatre aujourd’hui). Ce jour là, devant un café que nous prenions à la table de sa cuisine, elle m’a dit que si je lui expliquais que je ne voulais pas d’enfants, que je n’envisageais pas de devenir maman, elle serait aussi heureuse pour moi que si je lui annonçais que j’étais enceinte. Parce que ce serait mon choix. Un choix intime que j’assumerais et qui me permettrait de me rapprocher de mon épanouissement en tant qu’individu, en tant que que femme.

Je n’ai pas (encore) d’enfant. Mais cette conversation est sans doute une des plus belles déclarations d’amour maternel qu’il m’ait été donné de recevoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s