Home
La vie est courte, même pour ceux qui vivent longtemps. Il faut vivre pour quelques-uns qui vous connaissent, vous apprécient, vous jugent et vous absolvent et pour lesquels on a la même tendresse et indulgence. Le reste est “fouletitude” joyeuse ou triste, loyale ou perverse, de laquelle on n’a rien à attendre que des émotions passagères, bonnes ou mauvaises, mais qui ne laissent aucune trace. Il faut haïr très peu, car c’est fatiguant. Il faut mépriser beaucoup, pardonner souvent et ne jamais oublier que le pardon ne peut entrainer l’oubli. Pour moi du moins.

.

Ces mots, lus sur un tumblr il y a plusieurs semaines, seraient ceux de Sarah Bernhardt. Ils témoignent d’une détermination un peu trop désabusée pour que je puisse me les approprier totalement, mais pourtant ils résonnent. Et puis aussi, ils m’offrent comme une introduction pour vous présenter l’affiche de la prochaine édition de notre festival de courts-métrages.

« La vie est courte ». Ce slogan est un clin d’oeil au format court mais aussi une invitation à la curiosité et à un certain hédonisme, notamment cinématographique. Les jeunes réalisateurs belges et étrangers sélectionnés au FIDEC sont autant de personnalités singulières. Ils partagent néanmoins l’expérience d’une école de cinéma. Qu’ils s’expriment à travers la fiction, l’animation ou le documentaire, ils livrent tous des films concernés. Avec intelligence, audace, humour, ils abordent des thèmes à l’unisson de nos sociétés fracturées : parce que la vie, justement, est courte, il faut la vivre, la filmer et la raconter autrement.

Sur ce, je retourne visionner des courts et je vous embrasse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s