Home

Au moment des au revoir, j’ai pleuré. Nils, un des berlinois m’a dit « You’re gonna have a baby blues now ». Entre le deuxième et le quatrième jour suivant l’événement, toute proportion gardée, j’imagine que oui, cela doit ressembler à ça.

Difficile de revenir à ces pages, avec beaucoup de plaisir au demeurant, sans évoquer d’abord ce FIDEC, merveilleuse aventure humaine et cinématographique.

Il y a eu l’émotion et le plaisir de partager sur grand écran ces courts soigneusement et difficilement choisis (60 à peine sur 749 reçus). Il y a eu Jonas, Jessy, Michele, Maximilien, Geoff, Manon, Fernand-Philippe, Boris… venus d’Italie, de Flandre, du Canada, du Liban, d’Angleterre… Il y a eu les spectateurs curieux, les fidèles, les nouveaux venus, les enfants avec leurs parents, les grands avec leur classe. Il y a eu les bons petits plats, meilleurs encore parce qu’ils sont épicés de fous rires. Il y a eu du Jameson, des bulles, du dafalgan et de la Saint-Mengold. Il y a eu une Belle Jeunesse, un Impresario, Ce Soir Nous Sommes et Julos aussi. Il y a eu les déhanchés, les pas de danse et les pas de côtés. Il y a eu les pingouins, les robes, les écharpes rouges et les collants mauves. Il y a eu les collègues du petit matin, effarés de nous retrouver toujours sautillant sur la piste en prenant leur service. Il y a eu des films qui laissent dubitatifs et dix fois plus qui laissent sans voix, qui donnent envie, les larmes aux yeux, la boule au ventre, le sourire aux lèvres. Il y a eu une péniche, un hôtel, des chambres d’amis, des retours à pieds, des retours en voiture. Il y a eu les rencontres, dont certaines du troisième genre. Il y a eu les jurys, les collègues, les bénévoles, les amis et ceux qui deviennent un peu tout à la fois. Il y a eu les adresses, les baisers, les sourires et les promesses échangés. Il y aura demain.

Oui, je sais, ce post dégouline et certain(e)s me trouveront encore une fois désespérément positive. J’aimerais bien les y voir, tiens ! Sérieux, après cinq jours comme ceux-là, comment écrire autre chose que « merci » ?

Photos de Mimi. D’autres images sont à découvrir sur http://www.fidec.be et sur la page facebook du festival.

Publicités

2 réflexions sur “Post-parties.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s