Home

Parfois, il faut ouvrir les yeux. Regarder la réalité bien en face et l’assumer.

Je dois arrêter d’appeler cette pièce « bureau ». Cela fait au moins dix-huit robes, sept paires de bottes vintage, deux gilets achetés en deux couleurs, onze pièces à pois, des collants couture, et un chapeau en feutre marron que c’est un dressing.

(Oui, j’ai craqué, j’ai acheté la même robe. Mais j’ai demandé la permission avant).

Publicités

10 réflexions sur “Se rendre à l’évidence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s