Home

Hier, suite au message de « réveil amour » d’un ami, j’ai travaillé une bonne partie de la matinée avec des titres des Spice Girls dans les oreilles.

Hier, parce que nous avions la chance de l’accueillir à Huy, j’ai passé une bonne partie de la soirée avec des images de Thierry De Mey devant les yeux.

Les deux heures de cette rencontre Filmer la danse, chorégraphier les images se sont révélées discrètement passionnantes. J’ai en fait l’impression d’avoir assisté à l’introduction d’un cycle de plusieurs entretiens entre Thierry De Mey et Philippe Franck. L’exposé était décontracté et humble. Je sens pourtant que certaines notions vont infuser en moi longtemps… parce qu’aussi simples que fondamentales.

J’ai aussi aimé apprendre que le cinéaste et compositeur a tourné le formidable film Rosas Danst Rosas à l’École du RITO à Louvain, en 1996. Un projet de centre commercial prévoyait alors la destruction de ce bâtiment conçu par l’architecte Henry Van de Velde. La diffusion du film sur ARTE a grandement contribué à faire changer les politiques d’avis.

Publicités

Une réflexion sur “Un grand écart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s