Home

Le sténopé ou la magie de la paresse. 

Le sténopé est une technique de paresseux. Une simple boîte percée, abandonnée sur une table. Pas de mesures, pas de réglages. Le temps de pose est pour le photographe un temps de pause. Il ne photographie pas, il prend le temps de voir. Le sténopé est l’éloge de la langueur photographique.

Stefano Stoll, Directeur du Festival Images (Vevey – Suisse)

Dans L’impossible, l’autre journal, N°1, mars 2012.

 

Merci tellement pour cette citation Terence… Elle me fait me sentir profondément dans le juste, là, tout de suite, pour ce projet un peu fou qui grandi ailleurs (je vous raconterai, un jour).

J’ai choisi d’illustrer ces mots avec des images que j’avais depuis deux jours envie de partager ici. J’attendais le prétexte et le moment. Puisque les voici, foncez découvrir Sténop.es, l’inspirant et poétique projet d’Alain Alary et Antoine Levi.

C’est doux aujourd’hui.

Publicités

Une réflexion sur “La magie de la paresse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s